Quels sont les différents plans d’épargnes de retraite disponibles ?

Pour profiter d’une retraite sans soucis , il existe quelques investissements comme les plans d’épargne retraite (PER). Ces plans d’épargne sont des offres très populaires de nos jours en raison de leur flexibilité et de leur simplicité de procuration pour les particuliers. Quels sont les attributs que présentent ses plans d’épargne ? Quels sont les signes qui les différencient des autres épargnes ?

Qu’est-ce que le plan d’épargne retraite (PER) ?

Créée en 2019 par la mise en application de la loi du 22 mai 2019 concernant la croissance et la transformation des entreprises, le PER a pour but d’arrondir ses revenus au moment de la retraite. 

Elle adopte 02 principales formes que sont : PER individuel (PERIN) et le PER collectif (PERCOL). Pour plus d’informations sur ces épargnes, l’on peut se rendre sur https://www.mypensionxper.com/.

Comment fonctionne le plan d’épargne retraite individuel (PERIN) ?

La caractéristique fondamentale du PERIN est sa durabilité dans le temps. C’est aussi pour cela qu’il est qualifié d’épargne à long terme. De ce fait, une fois que l’on a souscrit à cette solution, l’on est engagé dans une cotisation active du début de sa carrière à sa fin. 

Le PER individuel peut être, soit un PER individuel d’investissement ou un PER individuel d’assurance.  Le PER individuel d’investissement est un compte-titres ouvert par l’intermédiaire d’une société agréée pour exercer l’activité de conseil en investissement. 

Le PER individuel d’assurance est un contrat d’assurance de groupe ouvert par l’intermédiaire d’une association souscriptrice de contrats d’assurance groupe sur la vie. Il peut également être ouvert auprès d’un fonds de retraite professionnel supplémentaire.

Quels sont les avantages du PER ?

Le PER offre plusieurs avantages fiscaux sur les versements volontaires de même que sur les taux d’imposition de capitale. Si l’on est un salarié, l’on peut faire des versements volontaires qui ont pour avantages de réduits les impôts vus que ce versement sera déduit des revenus imposables. 

Lorsque l’on touche sa retraite, l’on paiera moins d’impôts sur les sommes que l’on aurait retirées du PERIN. Si l’on a déduit ses versements volontaires de ses revenus imposables, la fiscalité de la sortie en rente est plus avantageuse. 

La rente est soumise à un abattement de 10 % et les prélèvements sociaux sont réduits sur la quotepart de la rente correspondant aux versements volontaires. Si l’on n’a pas déduit vos versements volontaires de vos revenus imposables, la fiscalité de la sortie est différente.

Comment bénéficier du PER ?

Dans le cas général, à l’âge légal de la retraite, une personne peut demander à débloquer son épargne du PER individuel. Elle peut la récupérer soit en capital, soit en rente, soit partiellement en capital et en rente. L’épargne salariale éventuellement transférée dans le PER individuel peut également être débloquée.

Avant l’âge de la retraite, une personne peut récupérer son épargne en capital de son PER individuel dans six cas exceptionnels, pour financer des besoins urgents. Il s’agit des cas d’invalidité, de décès, d’expiration des allocations de chômages, de surendettement, de cessation d’activité suite à une liquidation judiciaire, etc. Dans tous les cas, elle doit fournir un justificatif à l’organisme gestionnaire.

Les plans d’épargne retraite (PER) sont des produits d’épargne à long terme qui permettent aux particuliers de se constituer un complément de retraite. Ils présentent de nombreux avantages, notamment la possibilité de déduire les versements de ses revenus imposables, de bénéficier d’une fiscalité avantageuse au moment de la sortie, et de choisir entre une sortie en capital ou en rente.