Comment constituer son dossier de location ?

Les personnes désirant louer un appartement ou une maison doivent mettre toutes les chances de leur côté. Plus précisément, il faut tout mettre en place afin de constituer un dossier qui ne laisse aucune place à l’improvisation. Une telle recommandation ne doit pas être négligée puisque le dossier bien ficelé permettra aux propriétaires d’ignorer les autres candidatures et de vous privilégier.

Dossier de location : les documents obligatoires

Pour louer un appartement ou une maison, il faut nécessairement constituer un Dossier de location. Dans ce dernier, plusieurs documents obligatoires doivent être présents. Il s’agit notamment de la copie de la carte d’identité ou du passeport valide du futur locataire. De même, le dossier de location obligatoire doit constituer les 3 derniers bulletins de salaire si vous êtes un employé. Par contre, les travailleurs indépendants doivent prévoir les 2 derniers bilans. Un justificatif de domicile doit également être ajouté au dossier de location. Il peut s’agir par exemple d’une quittance EDF ou de l’avis de taxe d’habitation. Lorsqu’une personne se porte caution pour le futur locataire, celui-ci est obligé de fournir les mêmes documents.

Sujet a lire : Les informations essentielles concernant le prêt personnel sans justificatif

Par ailleurs, il est important de préciser que le décret 2019- 1019 du 3 octobre 2019 spécifie certaines interdictions aux propriétaires. Ces derniers ne peuvent pas exiger que la pièce justificative d’identité fournie par le candidat locataire ou la personne considérée comme caution comporte la signature du titulaire.

Dossier de location : les documents facultatifs 

Bien que plusieurs documents soient obligatoires pour louer une maison ou un appartement, il en existe d’autres qui sont facultatifs. N’hésitez pas à les préparer à l’avance afin de maximiser vos chances. En termes de documents facultatifs, il peut être cité : le dernier avis d’imposition, la photocopie de la pièce d’identité du garant, la carte de séjour et la carte d’étudiant. N’hésitez pas non plus à prévoir une copie de la taxe foncière ou des impôts locaux. Il ne faut pas oublier également les quittances de loyer de la précédente location et du relevé d’identité bancaire.

En parallèle : Pour quelles raisons investir dans l’immobilier ?

Les personnes qui ont la possibilité de profiter des APL peuvent parfaitement fournir le courrier de la CAF qui l’atteste au propriétaire. Il s’agit également d’une photocopie de simulation que vous avez effectuée.

 Dossier de location : le cas des documents trop confidentiels

Conformément aux lois du 16 juillet 1989 et du 17 janvier 2002, les propriétaires n’ont absolument pas le droit d’exiger certains documents trop confidentiels de la part des locataires. À titre illustratif, cela concerne particulièrement la photocopie du compte bancaire, la carte vitale, le portrait ou le dossier médical personnel. De même, il est interdit aux propriétaires de demander un extrait de casier judiciaire, une attestation de bonne tenue du compte bancaire ou une attestation d’absence de crédit de la part de leurs locataires.