Diversifier un portefeuille d'actions avec des ETF

Certes, Internet et la digitalisation ont permis l'augmentation du nombre d'investisseurs individuels. Cependant, il est à noter qu'il est toujours difficile de prévoir avec précision les actions à fort potentiel. Cela dit, il est aussi utile de rappeler l'existence des ETF (Exchange Traded Funds). Ces fonds indiciels cotés en bourse sont conseillés pour procéder à des investissements à faible risque. Comment faut-il donc faire pour diversifier un portefeuille d'actions avec lesdits fonds ? 

Que retenir sur les ETF ? 

Un ETF est un fonds indiciel coté en bourse qui suit un indice spécifique. Autrement dit, il est la plus fidèle réplique des indices boursiers comme le CAC 40. Cela, que ce dernier soit à la hausse ou au contraire sur la pente descendante.

A découvrir également : Comment fonctionne un crédit hypothécaire ?

Il est à noter qu'ils sont émis par des sociétés de gestion agrées et sont considérés comme des fonds d'investissements. Dans les faits, ils représentent une très grande partie des investissements. D'ailleurs, le site https://letraderdudimanche.com/decouvrir-le-monde-des-trackers décortique leur univers et propose des solutions concrètes pour les investisseurs qui s'y intéressent.  

Pour en revenir aux informations à connaître sur les ETF, il est utile de savoir que contrairement aux OPCVM, les exchanges traded funds sont gérés de manière passive. Cela s'explique par le fait qu'ils suivent les fluctuations de leur indice de référence. 

Avez-vous vu cela : Quelle somme Peut-on avoir sur soi sans justificatif ?

En fait, le fondement même de leur existence ne leur permet pas de viser une amélioration en marge du taux de fluctuation réel des indices. En gros, les ETF sont des fonds de placement. Le petit plus, c'est qu'ils se négocient en bourse comme des actions. 

Une particularité qui permet aux investisseurs d'acheter et de vendre des parts de fonds indiciels sur les marchés boursiers. Il est à noter que les ETF peuvent aussi bien provenir d'indices : 

  • de l'industrie pharmaceutique ;
  • de la technologie ;
  • du NASDAQ ;
  • de Dow Jones ;
  • de matières premières ;
  • de devises ;
  • etc.

Quel est le fonctionnement des fonds indiciels ?

Les ETF sont des fonds de placement qui détiennent un portefeuille diversifié d'actions qui reflète la composition de l'indice sous-jacent. Dans la pratique, ces fonds sont créés pour reproduire la performance de l'indice qui a servi à sa création. 

Il convient de préciser que les ETF ne tiennent pas compte des frais de gestion associés. Plus concrètement, si un investisseur acquiert un fond indiciel de S&P 500, il détient de facto des actions des 500 sociétés qui composent ledit indice. Cet apport à son portefeuille est dans les mêmes proportions que celles de l'indice. 

Une fois propriétaire de cet exchange, l'investisseur bénéficie des fluctuations de S&P 500. En gros, si la valeur de l'indice S&P 500 augmente, la valeur de l'ETF augmentera également, et inversement si l'indice baisse. 

Quels sont les avantages des Exchanges Traded Funds ?

Le premier avantage dont bénéficie tout investisseur à l'acquisition de fonds indiciels, c'est la diversification du portefeuille. En investissement, la première leçon à apprendre est ce point. 

En effet, il est fortement déconseillé de concentrer tous ses investissements sur un petit nombre d'actions ou de secteurs. Dans la pratique, cette attitude augmente les risques de tout perdre en cas de fluctuation extrême. 

C'est d'ailleurs pourquoi les ETF sont si utiles. Ils permettent aux investisseurs d'avoir un portefeuille d'actions bien fourni grâce au large éventail de sociétés et de secteurs d'activité qu'ils couvrent. 

Par ailleurs, en choisissant d'investir dans les fonds indiciels, un investisseur pénètre un grand boulevard où il peut choisir parmi : 

  • une large gamme d'actions et de secteurs ;
  • des marchés émergents ;
  • des devises étrangères ;
  • etc.

Il peut donc obtenir des actions internationales sans avoir à procéder à des achats d'actions individuelles ou à penser à des techniques de gestion pour ses portefeuilles. Sans oublier que les fonds indiciels permettent aux investisseurs de faire de l'économie par rapport au frais de gestion plus faibles. 

Quel processus suivre pour diversifier un portefeuille d'actions avec des ETF ?

Pour réussir un investissement avec les ETF, il est recommandé de s'y intéresser un minimum et d'apprendre les techniques efficaces :

Diversifier les ETF 

Si l'objectif de base est de diversifier le portefeuille d'action, il faut savoir qu'il existe différents types de fonds indiciels. Dans les faits, il est conseillé d'en acquérir en fonction des secteurs d'activités qui semblent prometteurs. Comme exemple, il y a des secteurs comme : 

  • la santé ;
  • la technologie ;
  • les matériaux ;
  • etc.

À noter que les ETF sectoriels sont utilisés pour obtenir une meilleure exposition à des sociétés d'un secteur où l'investisseur a déjà des actions.

Diversifier selon la localisation géographique

Avec les ETF, il est aussi possible d'investir dans des régions géographiques différentes. Dans le cas d'espèce, ce sont les fonds indiciels régionaux qui sont les plus recommandés. 

Diversifier selon les classes d'actifs

À l'instar de tous les autres avantages, les ETF servent aussi à investir dans différentes classes d'actions comme les : 

  • actions ;
  • obligations ;
  • matières premières ;
  • devises.

Pour conclure, les ETF représentent un puissant outil de diversification d'un portefeuille d'actions. Dans la pratique, lorsqu'ils sont bien compris et bien utilisés, ils permettent à l'investisseur d'accéder à une large gamme d'actions, de secteurs et de classes d'actifs. Plus encore, grâce à leur fonctionnement, les investisseurs réduisent radicalement les risques encourus par leurs portefeuilles tout en bénéficiant de la potentielle croissance des marchés boursiers.